Entre dans un monde hors du commun. Incarne ton personnage de mangas préféré ou un personnage de ton invention et viens vivre une aventure particulière parmi d'autres personnages de mangas
 

Partagez | 
 

 Dehors. Soleil devint Pluie. Conditions réunies. [PV Lelouch]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
Ancien Membre

Messages : 865
Date d'inscription : 25/02/2011

Qui êtes vous ?
Niveau: Niveau E
Pouvoirs/Armes de base:
Objets/Armes/Pouvoirs obtenus:

MessageSujet: Dehors. Soleil devint Pluie. Conditions réunies. [PV Lelouch]    Dim 11 Déc - 23:12

Par une ironique quelconque, vu que c’est l’endroit où nous nous trouvons, le soleil brillait ce jour là.Lucky a toujours aimé le soleil. Enfin, même si lui et sa sœur préfèrent tous deux la pluie. Les cours passaient lentement. Les professeurs parlaient à leur rythme, et Lucky, qui était pourtant un bon élève, s’ennuyait énormément et suivait à moitié. Il préférait l’école en Angleterre, avec ses anciens amis, ses anciens professeurs. Mais Prue était venu le chercher pour l’emmener sur le soleil. Chez lui des soleils il y en avait 4. Un différent par saison. Un différent par élément. C’était la seule différence avec la Terre sans magie. La lévitation et la télékinésie faisant partie tout deux de l’élément de l’air, le soleil de Lucky et Victoria étaient le même. Et tant mieux. Car grâce à cela, au temps où ils avaient tout deux un corps propre à chacun, ils… Mais Lucky décida de ne plus y penser et coupa sa pensée.

Les cours continuaient, et finir par s’arrêter. Enfin. Lucky décida donc de prendre du repos, et si ses amis voulurent passer du temps avec lui, il les envoya balader avec l’air le plus cool au monde, ce qui eut pour effet de ne pas les vexer, et il se dirigea vers ses meilleurs amis : Les arbres.
Comme à chaque fois il aimait être en hauteur et se détendre. Ce qu’il fit de nouveau, vu qu’il grimpa, s’installa assez haut dans un chêne, prit un livre quelconque trouvé dans la bibliothèque, et commença sa lecture calmement.

Les mots défilaient devant lui, les pages étaient tournés au même rythme que les nombres des pages faisaient leur apparition. Lucky lisait vite, il plongeait dans l’histoire, plongeait dans le livre, oubliait le reste, ne voyait plus le temps qui passe, et quand une goutte tomba sur le papier qui n’allait certainement pas supporter cela longtemps, il referma vite le bouquin, et descendit de l’arbre, constatant que la pluie commençait à tomber. Il aperçu vaguement une silhouette, il n’y fit pas trop attention, qu’importe. Il tendit sa main, qui doucement se mit à rétrécir, mais pas son corps.

Une fois sur deux. Impair. Pair. Soleil. Pluie. Face. Pile. Un. Deux. La suite ? Inconnue.
Ses cheveux rétrécirent. Ses yeux restèrent verts. Ses habits ne changèrent pas. Mais doucement des formes apparurent sur sa poitrine, et son sexe changea.
Lucky devint Victoria.
Soleil devint Pluie.
Un devint Deux.

Et Victoria émit un petit sourire, en ayant une pensée à son petit frère jumeau qui était à présent, elle ne savait où, quelque part. En elle peut-être. Cela la dérangeait d’emprunter son corps. Mais en un sens, elle savait que Lucky était heureux de la savoir vivante. Oui, elle vivait. Et ses yeux se posèrent sur quelqu’un qu’elle avait déjà vu. La silhouette que son jumeau avait aperçu. Elle reconnaissait cette personne, et eut un sursaut, puis commença à paniquer :

- Ce n’est pas ce que tu crois !

Excuse sorti le plus vite possible. Impossible de savoir si ça marchera. Après tout. Il avait peut-être tout vu.


Dernière édition par Lucky/Victoria Swallow le Jeu 5 Jan - 11:54, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Elève de Seconde B
Elève de Seconde B

Messages : 82
Date d'inscription : 03/10/2011

MessageSujet: Re: Dehors. Soleil devint Pluie. Conditions réunies. [PV Lelouch]    Lun 12 Déc - 19:00


Le passé, le présent, le futur, tout cela forme un tout. Le futur est une question, chose que l'on se pose sans arrêt. Quel sera l'avenir de ci ou l'avenir de ça ? Est-ce que je serais heureux demain ? Untel le sera ? Ou bien peut-être se passera-t-il cela ? Tant de questions qui se posent rien qu'à l'évocation de ce mot. S'en est presque effrayant. Heureusement il représente une faible partie de ce qu'on consacre de nos pensées...
Le présent lui commence déjà à être plus noir que le futur. Le futur lui est une incertitude, tandis que le présent est le moment où arrive les choses, ce moment où l'on ne peux pas reculer ou avancer pour passer l'instant... De là nait le futur d'ailleurs...
Quand au passé, des trois, c'est sûrement le plus noir des choses pour nous. En effet, le passé est l'archive de notre personne, on y stock ses joies mais surtout ses peines. On dit d'ailleurs vivre dans le passé, cela signifie que qu'on n'arrive pas à se détacher de cette donnée qui n'est plus, mais qui reste dans l'esprit. Bien des malheurs sont gardés dans ce petit tiroir de la mémoire mais qui garde tant...
Moi personnellement je n'avais pas à me plaindre à ce niveau là, je n'ai jamais vraiment eu de mésaventures terribles au point de me marquer. Sauf quelques épisodes, mais ceux-ci j'ai réussis à les oublier, les mettre de côté et faire ma vie avec, utilisant comme dicton « Ce qui ne nous tue pas, nous rend plus fort... ». Et ça marche, de nombreuses fois j'ai faillit me faire briser, énormément de fois j'ai vu le désespoir me tendre sa main pour me dire de succomber, il voulait ma mort, mes larmes tiré du plus profond de mon être, ça voulait me détruire, mais moi je n'étais pas d'accord au final, d'ailleurs c'est cette résistance qui a fait de moi ce que je suis... Cette pensée constante qui me chuchottais que je devais me relever, ne pas penser à cela...Bien sûr c'est dur de faire ce que dit cette petite vois, bien sûr que l'on veux tout laisser tomber, c'est tellement plus simple, mais qu'y gagne-t-on au final ? Outre plus de souffrance ? Rien... Alors que si l'on se relève, bien évidemment que l'on souffrira, mais cette souffrance nous renforcera, et nous donnera plus de facilité pour nous relever de la même erreur... Voilà la solution...

Je soupirais en ce début d'après midi. Le temps lui était toujours aussi agréable à regarder, la vie nous donnant là un de ses chef d'oeuvre. Le ciel était d'une couleur qui aurait donné envie à plus de mille artistes la passion nécessaire pour sortir, affronter la légère brise et dessiner ce paysage magnifique.
Je laissa mes yeux se balader sur ce paradis à ciel ouvert. Que faire de plus ? Immortaliser ce moment ? Comment … ? ma feuille n'est plus qu'un torchon et mon désir, souvenir. Malheureusement l'envie de dessiner est passé, je ne dessine plus depuis un long moment. Peut-être ais-je perdu la foi. Ou bien alors ais-je tout simplement perdu la main.... Non... Admettre cela est une chose qui ne me tenait pas à coeur, j'aimais dessiner, je sentais cette flamme en moi, mais celle-ci est enfermé en moi, si seulement une clé ouvrait le verrou qui pourrait rallumer ce brasier d'envie.. Je me retourna pour me diriger vers cette porte qu'était celle de ma chambre. Passé celle-ci, je la ferma à clef, même si au fond passer par la fenêtre n'est pas anodin pour quelqu'un d'ici, comme moir par exemple... En y repensant, j'ai une maison que j'utilise en week-end et j'ai aussi droit au pensionnat... Chose rare...
Je soupira un long moment sentant ce vent heurter doucement mon visage... Sortir la nuit est si agréable, faire une balade nocturne sans monde aux alentours, voilà une idée plaisant que j'adore. Après tout, un bon bol d'air ne fait jamais de mal bien au contraire même, cela aide à évaporer le stress, ainsi qu'à se remettre les idées en place.
Ni une ni deux, me voilà dehors courant après un endroit qui serait parfait pour dessiner ce paysage, seul soucis... Il se met à pleuvoir. Dommage, ma toile attendra. Mais alors que je faisais demi tour, une vois se fit entendre...

- Ce n’est pas ce que tu crois !

Je soupire et voit alors une miss... La demoiselle répondant au nom de Victoria. Toujours la même... Je lui souris ne comprenant pas trop et soupire sentant cet eau me regénérer lentement.

" Quoi donc ? De quoi tu parles ?"


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Ancien Membre

Messages : 865
Date d'inscription : 25/02/2011

Qui êtes vous ?
Niveau: Niveau E
Pouvoirs/Armes de base:
Objets/Armes/Pouvoirs obtenus:

MessageSujet: Re: Dehors. Soleil devint Pluie. Conditions réunies. [PV Lelouch]    Mer 14 Déc - 23:16

Victoria paniquait. Elle aimait la pluie, oh oui, elle était comme son frère sur ce point, mais ce qu’elle aimait moins, c’est se transformer devant les gens. C’était déjà arrivé. A une fête d’anniversaire, Lucky était la deuxième personne à donné son cadeau à son ami, et au moment ou il alla le donner, la condition des pairs/impairs laissa place à sa jumelle, sous le regard de tous leurs amis qui furent assez perturbés – mais aussi un peu heureux de voir leur ancienne amie -. Après il fallut tout expliquer, ce fut bien compliqué et surtout prise de tête.

Et là, ça recommençait. Tout ça a cause de la pluie. Finalement, Victoria maudissait la pluie et se sentit bien bête, en face de Lelouch, qu’elle connaissait très vaguement. Il fallait dire que si la jeune fille connaissait tout le monde – oui c’était possible – elle ne connaissait personne parfaitement, sauf la seule personne qu’elle ne pouvait jamais voir, son cher et tendre frère jumeau qui actuellement était et faisait on ne sait quoi on ne sait où, même lui l’ignorait.

Elle cherchait une explication, comme par exemple : « c’est un tour de prestidigitation » ou « je fais de la magie » ou « c’est une illusion ». Mais le sort que Victoria pouvait pratiquer c’était celui de la télékinésie, et c’était bien là son seul pouvoir. Elle espérait qu’il la croirait, elle espérait qu’il ne se doutait de rien, mais surtout, elle espérait qu’il n’aurait rien vu. Ainsi, quand il demanda « quoi donc », elle poussa un long soupir rassuré et arbora un sourire.

Non, rien n’était moins sûr. Peut-être faisait-il semblant pour ne pas la gêner. Peut-être faisait-il semblant pour ne pas qu’elle soit troublée. Enfin, elle n’en savait rien, mais Victoria n’était pas encore sûr qu’il ne sache rien. Alors elle se mit à réfléchir à toute vitesse, tellement vite qu’elle eut le temps d’un instant, un mal de crâne.

- Non non, rien du tout, rien, c’est que, comment dire…

Elle chercha une nouvelle excuse, Victoria réfléchissait vite, mais moins bien que Lucky. Victoria était pourtant la grande sœur. Heureusement, étant aussi pleine de répartie que son petit frère jumeau, elle parvint à s’en sortir – en tout cas elle le supposait - :

- Et bien, je croyais que tu serais perturbé parce que je porte les habits de mon frère et que tu aurais pensé que je me traversti, mais non pas du tout !

Même si Victoria adorait porter les chemises longues de Lucky, elle adorait aussi sa casquette, et ses pantalons beiges. Actuellement, son frère portait cette tenue, et elle se sentait bien dedans. Il fallait qu’elle fasse attention à ne pas s’habiller trop féminin pour les prochains jours, sinon, en revenant, Lucky allait être réellement prit pour un traversti, chose qu’il n’apprécierait pas trop.

En attendant, la jeune fille émettait un rire nerveux, en espérant qu’il ne remarque rien. Elle, elle n’avait pas remarqué que la pluie était entrain de rendre transparente sa chemise blanche. Par chance, il ne pleuvait pas tant que ça. Et puis, Victoria se croyait aussi très solide pour ne pas tomber malade quand il pleuvait. Mais on a beau dire ça, dire qu’on est super résistant face au froid, sortir dehors pendant trois heures avec un manteau ouvert, sous la pluie, ça nous fait quand même tomber malade, des fois.

- Désolé si je t’ai surpris…

La gentillesse de Victoria était sans limites…..Euh, quoique…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Elève de Seconde B
Elève de Seconde B

Messages : 82
Date d'inscription : 03/10/2011

MessageSujet: Re: Dehors. Soleil devint Pluie. Conditions réunies. [PV Lelouch]    Jeu 15 Déc - 16:47

La pluie... La pluie avait pris la place du soleil, pile devenant face ou l'inverse qu'importe? Cela étant signe de tristesse. Quelqu'un pleurait au loin ? Non, ceci n'était qu'une illusion. J'absorbais doucement ces gouttes d'eau tombant du ciel, ce qui ne me mouillais que très légèrement. J'adorais sentir cette eau entrer en moi, me rendant plus fort intérieurement. Je soupirais jusqu'à rencontrer une demoiselle qui ne m'était pas inconnue. Au contraire, je la connaissais bien. Il s'agissait d'une fille se nommant Victoria.
La demoiselle était assez mignonne, ayant une chevelure émeraude, comme un de mes collègues de classe tient. Je soupirais voyant ces yeux aussi verts que ses cheveux. Et c'est là, alors que je regardais son corps en détail, que je remarqua qu'elle avait les même habits que cette personne dans ma classe... Lucky... Coïncidence ? Bof, je ne savais pas trop, mais là, la chose était notable. Sans rien dire je pensa à une truc, mais cela me semblait impossible comme pouvoir... Bien que je n'imaginais nullement la vérité sur son pouvoir. Pour le moins, original. Je soupira voyant sur son visage un air à la fois paniqué et rassuré. Me cachait-elle quelque chose ?

«  Et bien, je croyais que tu serais perturbé parce que je porte les habits de mon frère et que tu aurais pensé que je me traversti, mais non pas du tout !
- Désolé si je t’ai surpris… "


Maintenant qu'elle le disait, il est vrai que les habits étaient frappant. Mais au fond qu'est ce que cela voulait dire ? Rien, après tout, piquer des affaires à son frère, dans une famille frère/soeur, c'est normal non ? Je ne pouvais pas imaginer grand chose, son explication tenait la route et cela m'ôta toute pensée étrange, comme le fait qu'étrangement, je ne voyais jamais ces deux là ensemble... Encore un fait du hasard ou bien ? Rho puis zut, à la longue vais devenir parano... Peut être qu'ils cherchent juste à s'éviter pour éviter je ne sais quoi.
Je la regardais puis regarda le ciel qui continuait à déverser ses larmes d'eau. Je regarda de nouveau la demoiselle moins étonné que tout à l'heure puis lui tendis ma main.

" Allons nous réfugier... Tu vas attraper froid sinon..."


Je l'invitais à aller plus loin, sous un arbre bien grand. Nous étions comment dire, éloigné du pensionnat, et si on y allais à pied, nous aurions pris la pluie...Surtout la demoiselle. J'attendais doucement sa réponse attendant de voir son air inquiet disparaitre... Au fond elle m'a toujours intrigué. Mais pourquoi donc ...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Ancien Membre

Messages : 865
Date d'inscription : 25/02/2011

Qui êtes vous ?
Niveau: Niveau E
Pouvoirs/Armes de base:
Objets/Armes/Pouvoirs obtenus:

MessageSujet: Re: Dehors. Soleil devint Pluie. Conditions réunies. [PV Lelouch]    Ven 16 Déc - 17:28

Lelouch ne fit aucune remarque. Et heureusement, car s'il avait posé une une seule question, si une seule des fausses excuses de Victoria n'aurait pas su quoi répondre. Même en ayant une répartie qui sortait de l'ordinaire, on ne pouvait pas toujours trouver des solutions pour mentir, mentir, et encore mentir. Mais par chance, Lelouch avait gobé tout ce qu'elle lui avait dit. Bien sûr, ça ne faisait pas tellement plaisir à Victoria de mentir, elle, elle aimerait bien dire qu'en fait son frère et elle avait le même corps sans avoir le même corps, qu'une fois sur deux, selon certaines conditions chaque fois au hasard, l'un devenait l'autre ou vice versa. Mais le problème, c'est qu'elle ne pouvait le dire, déjà parce qu'elle n'aurait aucun moyen de le prouver - ne sachant pas les conditions prochaines pour que Lucky revienne -, parce que Lelouch l'a prendrait pour une folle, et pour finir, c'est très compliqué à expliquer comme situation. Et très long. Et très embêtant. Alors autant ne rien dire, et puis voilà le problème est réglé. Ce pourquoi Victoria se taisait et gardait le secret.

Actuellement il pleuvait, mais tout comme son jumeau, la jeune fille qu'on surnommait parfois Victory ou Winner, aimait cette pluie qui tombait. Les gouttes la rafraichissait, les gouttes la calmait, les gouttes lui donnait envie de danser dans l'air, de chanter, de tendre les bras et de sourire. Mais malheureusement, ça ne plaisait pas à tout le monde, pare que souvent les gens voyaient juste la pluie comme source de maladie si on restait trop dessous. Mais si Lucky le pensait un peu malgré son amour pour ce temps, Victoria elle, n'en avait rien à faire d'attraper la grippe, l'angine ou la pneumonie. Tant qu'elle restait sous l'eau, elle était heureuse et puis voilà. De plus, étant très têtue, rare étaient les personnes qui parvenaient à lui faire changer d'avis.

Lelouch demanda à se réfugier, que sinon elle allait attraper froid. C'est vrai que rester en chemise, même à manches longues, ça n'était pas tellement utile. Mais elle voulait rester ainsi, et voulait rester sous l'eau.

- Ah non, je ne tombe jamais malade.

Comme dit le proverbe japonais que Victoria ne connait pas : Il n'y a que les idiots pour ne jamais tomber malade. Mais elle n'était pas idiote, et même un peu plus intelligente que la moyenne. Pourtant, son corps et son esprit étaient assez forts pour ne jamais tomber malade - enfin presque jamais -.

- Et puis, la pluie est un de mes temps préféré.

Lelouch n'ayant parlé que d'elle pour "tomber malade", elle songea que lui aussi n'en avait rien à faire de tomber malade et fit un sourire en tendant sa main, trempant tout son bras et toute sa main au passage.

- Ca me rafraichit ! Surtout qu'on est actuellement sur le soleil, ça doit être super rare ce temps, alors je profite, si ça ne te dérange pas.

Elle n'était vraiment pas une fille comme les autres. Et même, avait un petit côté masculin.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Elève de Seconde B
Elève de Seconde B

Messages : 82
Date d'inscription : 03/10/2011

MessageSujet: Re: Dehors. Soleil devint Pluie. Conditions réunies. [PV Lelouch]    Sam 17 Déc - 18:07

Veronica. Voilà une personne qui a toujours intriguée ma personne. Certes, je ne remarquais jamais le petit truc qui faisais tout, mais jamais je n'avais remarqué le fait qu'elle soit absente quand son frère est là et inversement. Après de toute façon, je ne comprendrais pas cela, vu que leur transformation est hasardeuse et donc découvrir un tel secret reviendrais du miracle.. Mais passons. Elle était là, dehors, alors qu'il commençais à pleuvoir. Je la regardais, elle et ses yeux verts, elle était si douce, si belle, par moment je me demande pourquoi elle est comme distante envers moi. Du moins, on parle souvent, mais il y a une sorte de distance... Inexplicable, du moins que par moment. Bien que ce soit déjà troublant. Je ne disais rien regardant cette fille comparable à une pomme, car elle semble très friande de vert. Couleur de la chance...

Je tendais ma main pour l'inviter à me suivre, mais à mon grand étonnement, elle parlait pour me dire en gros que pas besoin de se couvrir. Avec pour sublime argument qu'elle ne tombait JAMAIS malade. Allons bon, même moi qui maitrise l'eau je peux tomber malade de froid par exemple, alors pourquoi pas elle ? Je soupirais doucement fixant ses yeux vert émeraude, réfléchissant doucement. Dans ma tête, pas mille et une réflexion, juste des idées, des phrases qui se bousculent dans ma tête. Je ne savais que dire ou faire pour qu'elle change d'avis...
Au final, rester là, près d'elle, pourquoi pas. Je lui souris puis fit doucement des signes avec les mains, comme si j'attrapais quelque chose, ou touchais quelque chose.

Par la suite, les gouttes de pluie ne tombaient plus au sol, bien au contraire, elles se figeaient doucement pour se rassembler et former alors comme un petit serpent. Je continuais mes mouvements, le serpent suivant les ordres donnés par ma main. Je donnais plusieurs formes au serpent, le faisant passer de la forme reptile à la forme d'un simple cercle, puis un coeur pour finalement rendre un aspect liquide à l'eau entourant la demoiselle. Je ne savais pas si ce spectacle lui plaisais, mais au fond, je ne voulais pas non plus l'émerveiller, juste la distraire un peu, espérant pouvoir lire un peu de ses pensées, voir sur son visage une expression pouvant donner vie à des réponses... Le reflet dans l'eau de la demoiselle laissait presque voir un homme, mais cela n'était qu'un rêve. Une illusion. Devant elle se dressa par la suite une petite murette d'eau puis doucement, de celui-ci sortit une forme aqueuse en forme d'homme tendant son bras vers le sien. Puis juste au moment ou la main aqueuse allait toucher la sienne, la forme aquatique se retrouva à l'état de flaque. Redevenant une simple boule d'eau qui s'éclata au sol. Je tira une douce révérence m'avançant vers elle l'air tranquille.

«  Le spectacle t'a plus ? »


Je souris à la demoiselle la fixant dans ses prunelles si adorables. J'avais bien raison, au fond d'eux, je remarquais comme une peur, une envie de cacher quelque chose, mais pourquoi ? Je ne le savais pas. Je fit alors un pas en arrière puis soupira;

«  Tu semble troublé.. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Ancien Membre

Messages : 865
Date d'inscription : 25/02/2011

Qui êtes vous ?
Niveau: Niveau E
Pouvoirs/Armes de base:
Objets/Armes/Pouvoirs obtenus:

MessageSujet: Re: Dehors. Soleil devint Pluie. Conditions réunies. [PV Lelouch]    Lun 19 Déc - 16:08

Victoria, qui actuellement profitait de la pluie en souriant joyeusement, s'aperçu que Lelouch commençait – si c'était bien lui – a cesser de faire tomber les gouttes de pluies à terre. Etrangement, elles s'arrêtaient d'elle même et commençait à former quelque chose. La jeune fille regardait attentivement se qui se déroulait devant ses yeux, et se doutait que tout ceci était dû à la magie du garçon près de lui. Le serpent en face d'elle changeait constamment de forme, et fini par aller l'entourer. Elle se demanda si un jour elle pourrait faire ça avec la télékinésie, mais rassembler toutes les gouttes pour les faire bouger ensembles, demanderait beaucoup trop d'énergie, sûrement.

Elle regrettait un peu de ne plus être sous la pluie, mais le simple fait de voir cette eau se mouver et bouger comme de la pâte à modeler lui plaisait. Elle avait déjà vu dans son monde des gens faire ça, et chaque fois elle ne pouvait s'empêcher de les admirer. Lucky, lui, il se contentait de les regarder, et d'expliquer que c'était normal s'ils pouvaient faire ça, ils en avaient le pouvoir, mais elle savait bien que lui aussi aimait ce genre de spectacle fabuleux et littéralement magique. Lucky. C'est dommage, il n'était pas là pour voir ça. Et même quand il redeviendrait lui, il ne s'en souviendrait pas. Pourquoi étaient-ils obligé de ne pas se souvenir de ce que l'autre avait fait quand l'un arrivait à la place ? C'était un peu injuste sur ce coup là. Mais c'était toujours mieux que le fait que Victoria aurait dû être morte.

Tout en pensant à Lucky, elle remarqua que le reflet que réfléchissait l'eau n'était pas tout à fait elle. Non, il prenait la forme de son frère tant aimé, et elle eut un sourire triste. Elle savait à quel point son jumeau s'en voulait, elle savait à quel point il se sentait coupable d'avoir traversé la rue ce jour là. Et soudain, en face d'elle, il était là. Cela faisait quatre longues années qu'ils ne s'étaient plus vu l'un en face de l'autre.
Mais c'était pile sa face. Comme cette pièce qui était tombé la première fois. Depuis, s'était enchainé des coups du hasard une fois sur deux. La pluie et le soleil, le jour et la nuit, la lumière et les ténèbres, pile et face, impair et pair, couleur chaude ou froide, gauche ou droite, se blesser ou non, en haut ou en bas, etc...
Imprévisible. Toujours. Injuste. Eternellement. Le sourire de Victoria se fit un peu triste.

Puis plus rien.
Juste Lelouch qui lui demanda si le spectacle lui avait plu, son sourire qui restait un peu triste, était encore là :

- Oui, c'était très joli. J'ai toujours aimé les gens qui maitrisaient les éléments de cette manière.

Elle aurait aimé dire que son petit frère jumeau aimait aussi ça, mais elle ne pouvait pas. Et puis soudain, il lui annonça qu'elle semblait troublé. Elle ne paru pas surprise de l'entendre dire ça, après tout, il avait sûrement vu le reflet dans l'eau, et l'homme, et puis vu le sourire qu'arborait Victoria, il y avait clairement quelque chose qui n'allait pas.
Elle hésitait. Elle ne pouvait pas lui dire. Il ne la croirait pas. Et c'était long à expliquer. Tellement long. Trop long.

- Sûrement.

Que pouvait-elle dire de plus, sérieusement ? Tout dévoiler d'un bloc comme ça ? Non. Ou peut-être que si. Qu'est ce que ça changeait finalement ? Etait-ce vraiment un secret ? Pas vraiment dans le fond. Et puis, Victoria n'avait rien à perdre. A quoi cela servait de se cacher ? Pourquoi réfléchir autant ? Ca ne lui allait pas de réfléchir autant, c'était plus son frère qui se posait trop de questions. Alors, elle commença à parler de nouveau :

- Je pense que tu as déjà compris que Lucky que tu dois sûrement connaître, et moi, étions jumeaux.

Elle souriait un peu plus.

- Seulement, si nous ne sommes plus ensembles, c'est parce que j'aurais dû mourir. Mais cette histoire est longue. Très longue. Et tu vas sûrement me prendre pour une folle. Et je ne pourrais même pas te prouver que c'est vrai. Alors, à toi de voir si je continue ou non.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Elève de Seconde B
Elève de Seconde B

Messages : 82
Date d'inscription : 03/10/2011

MessageSujet: Re: Dehors. Soleil devint Pluie. Conditions réunies. [PV Lelouch]    Mer 21 Déc - 2:33

La journée était moyenne, le temps abaissant un peu le moral. Du moins ça dépend qui, car personnellement ce genre de temps là ne me fait rien. Je m'ennuie. Enfin bref, heureusement que j'étais là avec cette demoiselle. Une fille des plus amusante, depuis que je l'ai rencontré, malgré un côté bizarre, elle est sympathique. Me donnant comme un deuxième souffle de vie. Sa bonne humeur étant un médicament des plus doux à mes yeux. Enfin bon...
Je lui offrais un spectacle pour tuer le temps, puis éviter aussi de passer le temps à rien faire. La pluie dansant sous mes ordres pour l'émerveillé, jusqu'au moment du miroir... Celui-ci la troublant sans doute et moi aussi, croyant voir une autre forme qu'elle. Lapsus révélateur ou bien ?

Son regard était joyeux, mais triste à la fois, je ne savais pas pourquoi, mais cela l'avait comme touché. Elle pensait à une chose magique à ses yeux. Une chose unique que seul le coeur peut comprendre. Sans rien dire je m'approcha écoutant ses paroles pour alors l'entendre me dire des choses spéciale. Elle m'avouait un truc qui serait censé me troubler à mon tour...
Me redire que lui et elle sont jumeau, cela n'était pas nouveau, je le savais déjà, ou du moins je m'en doutais, par contre pourquoi jamais, mais vraiment JAMAIS, je ne les voyais ensemble, mais toujours séparé ? Aucune idée. Je ne me doutais pas de ce qui se tramais derrière mon dos...

- Seulement, si nous ne sommes plus ensembles, c'est parce que j'aurais dû mourir. Mais cette histoire est longue. Très longue. Et tu vas sûrement me prendre pour une folle. Et je ne pourrais même pas te prouver que c'est vrai. Alors, à toi de voir si je continue ou non.

Je la regardais étonné . Une telle déclaration était troublante pour tout avouer. Elle morte ? Pourtant elle était bien là, devant moi... Je ne comprenais pas où elle voulait en venir, mais visiblement, cela ne serait pas de tout repos. Je la fixais lui disant doucement.

«  Je ne vois pas où tu veux en venir, mais sache que jamais je te prendrais pour une folle, qu'importe la révélation que tu vas me faire. Je t'aime beaucoup, tu es une amie chère alors malgré tout, je ne rirais pas, ou te fuirais en aucun cas. Tu peux tout me dire, ça restera entre nous.... »

Je souriais pour la mettre ne confiance; bien, que je savais que ça n'allait pas être rose. Je m'attendais à tout, ou presque, car je n'imaginais pas ce qu'elle allait me dire.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Ancien Membre

Messages : 865
Date d'inscription : 25/02/2011

Qui êtes vous ?
Niveau: Niveau E
Pouvoirs/Armes de base:
Objets/Armes/Pouvoirs obtenus:

MessageSujet: Re: Dehors. Soleil devint Pluie. Conditions réunies. [PV Lelouch]    Mer 21 Déc - 23:49

Elle attendait sa réponse. Elle n’en dirait pas plus tant qu’elle ne saurait pas sa décision. Elle refusait de se lancer dans son explication sans être sûr que Lelouch était prêt à écouter. Après tout, son histoire était si étrange, qu’il fallait être sûr de tout. Sur ce coup, Victoria était des plus sérieuse. Il lui annonça qu’il l’aimait beaucoup et qu’elle était une amie chère pour lui, cela rendit un peu plus de sourire à la jeune fille, qui trouva cela très gentil de sa part. Il était d’accord, il était prêt, il allait savoir. Elle hésitait encore. Que penserais Lucky en apprenant que sa sœur avait tout avoué sur leur condition ? Il ne lui en voudrait pas. Il saurait qu’elle avait fait ça bien. Les deux jumeaux se connaissaient par cœur, même séparés. Après tout, ils s’écrivaient encore, sur un carnet spécial, où chacun racontait sa journée pour que l’autre sache.

- Très bien, alors je commence.

Elle ferma les yeux deux secondes, imaginant une dernière fois la scène où elle aurait dû mourir. Ou cette voiture la fauché, ou cette voiture n’avait pas voulu…Et Lucky, son frère chéri qui ne voulais pas aller si vite. Et la neige. Puis la pièce. Le couteau. Tous ses souvenirs n’étaient pas joyeux. Par sa faute, son frère avait voulu se suicider. Mais ce n’était pas de la faute de Victoria. Et ce n’était pas de la faute de son jumeau. Ils étaient innocents tout les deux. C’était à cause de la fatalité. Et elle su comment commencer :

- Nous avions tous les deux douze ans à cette époque…

C’était bizarre de commencer un jour quand on sait qu’ils ont tous les deux toujours le même âge, mais elle ne voyait pas comment commencer autrement, et elle continua son histoire, avec un sourire qui s’effaçait petit à petit. En même temps, comment sourire de sa propre mort ?

- Il y avait du verglas un peu partout en ville, sur les trottoirs, sur les routes… Lucky n’a jamais été turbulent, et pourtant, ce jour là, il s’est mit à courir sur la route en me criant de venir.

Et ce maudit verglas qui n’avait pas fondu. Et la magie qui aurait dû être employé. Et Lucky. Et la voiture. Et le sang. Et la fin.

- Une voiture est arrivé à ce moment là, et à cause du verglas, n’a pas pu s’arrêter.

Il aurait du mourir. Elle avait vu devant ses yeux, son frère mourir. Mais elle se l’est refusé. Il était trop précieux pour elle. Elle l’avait sauvé au prix de sa propre vie à elle. Son cœur se serrait, son frère souffrait sûrement aussi, même s’il n’en savait rien.

- J’ai poussé mon frère à temps. Mais pas assez rapidement pour être épargné à mon tour. Et je suis morte quelques minutes plus tard.

Après, la suite, elle ne la connaissait pas. Elle avait demandé à son frère de le lui raconter par écrit.

- Mon frère à apparemment été très déprimé, et à voulu mourir à son tour, il a donc tiré à pile ou face la valeur de sa vie. Et au moment où la pièce est retombé, j’étais là, à sa place, et je ne comprenais pas.

Au début, quand elle s’est vu dans sa chambre, avec son lit en moins, avec ce couteau pas loin, et avec ces habits qui n’étaient pas les siens, elle avait été effrayé, et avait surpris ses parents, qui étaient vraiment heureux de revoir leur fille. C’est après une longue réflexion, qu’elle avait comprit qu’elle était en vie. Le pourquoi, vint après.

- Dans tous les cas, j’étais vivante. Lucky aussi. On vit un peu dans le même corps. Et pour que l’autre apparaisse, il faut qu’une condition à deux choix se déroule. Exemple, pile ou face, je peux faire autant de face que je veux sans devenir Lucky, mais si je fais pile, il revient. Seulement, ces conditions sont aléatoires, et change continuellement.

C’était très compliqué à expliquer, alors elle poursuivit :

- Si je deviens Lucky au pile ou face, lui ne redeviendra pas forcément moi au pile ou face, mais peut-être en nommant un chiffre impair ou pair, et à mon tour, je ne pourrais pas le faire revenir de la même manière.

C’était assez dérangeant de ne jamais savoir quand l’autre allait revenir, et c’est pour cela que tout avait été bien organisé à l’école pour leur arrivée, et heureusement.

- Si je me suis exclamée « ce n’est pas ce que tu crois » quand je t’ai aperçu, c’est parce que je venais de redevenir moi, lorsque je suppose, la pluie est tombée.

Elle se demandait ce qu’il en pensait. Il devait sûrement la prendre pour une folle ou bien ne rien y comprendre. Alors, elle le regarda, sans rien ajouter de plus.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Elève de Seconde B
Elève de Seconde B

Messages : 82
Date d'inscription : 03/10/2011

MessageSujet: Re: Dehors. Soleil devint Pluie. Conditions réunies. [PV Lelouch]    Jeu 22 Déc - 13:59

Un secret. Visiblement, la demoiselle devant mes yeux en possèdait un et elle comptais me le dévoiler pour que je comprenne. Je n'étais pas aussi proche d'imaginer ce qu'elle allait m'avouer, mais cela n'est que détail. J'ouvrais grand mes mirettes pour écouter ses paroles. J'étais concentré sur la demoiselle et uniquement elle. Elle commença alors son récit, me faisant plus que surpris...

- Nous avions tous les deux douze ans à cette époque…Il y avait du verglas un peu partout en ville, sur les trottoirs, sur les routes… Lucky n’a jamais été turbulent, et pourtant, ce jour là, il s’est mit à courir sur la route en me criant de venir. Une voiture est arrivé à ce moment là, et à cause du verglas, n’a pas pu s’arrêter. J’ai poussé mon frère à temps. Mais pas assez rapidement pour être épargné à mon tour. Et je suis morte quelques minutes plus tard.
Mon frère à apparemment été très déprimé, et à voulu mourir à son tour, il a donc tiré à pile ou face la valeur de sa vie. Et au moment où la pièce est retombé, j’étais là, à sa place, et je ne comprenais pas. Dans tous les cas, j’étais vivante. Lucky aussi. On vit un peu dans le même corps. Et pour que l’autre apparaisse, il faut qu’une condition à deux choix se déroule.
Exemple, pile ou face, je peux faire autant de face que je veux sans devenir Lucky, mais si je fais pile, il revient. Seulement, ces conditions sont aléatoires, et change continuellement. Si je deviens Lucky au pile ou face, lui ne redeviendra pas forcément moi au pile ou face, mais peut-être en nommant un chiffre impair ou pair, et à mon tour, je ne pourrais pas le faire revenir de la même manière. Si je me suis exclamée « ce n’est pas ce que tu crois » quand je t’ai aperçu, c’est parce que je venais de redevenir moi, lorsque je suppose, la pluie est tombée.


La pluie continuait de tomber et un silence d'abbatit sur nous. Son histoire était triste... Mais plein d'espoir aussi. Je ne disais rien assez ému puis compris un peu le pourquoi du comment. Personne dans l'académie est au courant de cette histoire, alors je comprend que le fait que je le sache par inadvertance soit un peu dérangeant, mais elle l'avait fait. Je comprenais maintenant pourquoi elle ne pouvait pas voir son frère et inversement. J'en étais même un peu triste pour elle. Sans rien dire je la fixa un bref instant soupirant, puis je lui dit doucement.

«  Je vois que la vie est injuste avec d'autres une fois de plus... Mourir en sauvant son frère... La mort n'a donc aucune pitié pour ceux qui méritent celle-ci... Désolé de t'avoir fait parler de ça, tu ne voulais peux être pas au début... Sache que malgré tout, tu reste mon amie, car ce n'est pas parce que tu as un don spécial te permettant de changer de vie dans le même corps que je devrais t fuir n'est ce pas ? Si tu veux savoir... Moi aussi je suis mort une fois... Mais c'est aussi une longue histoire... »

Mon regard se faisait lointain. Je repensais à ce soir où un démon m'avait attaqué puis tué... Puis par la suite, cet esprit aqueux qui m'avait sauvé. Mon regard se reposa sur elle puis je la fixa dans ses pupilles vertes pomme. Des pommes granny, bien croustillante, voilà à quoi ses yeux ressemblaient. Je souris faiblement puis continua de la regarder m'approchant doucement, me mettant face à elle.

«  Si tu veux parler de ton passé... Sache que je serais toujours là... Ton secret, je le garderais toujours, tu peux dire à ton frère que pour lui c'est pareil... »

Je ne savais pas quoi faire pour l'aider, me demandant si cla pourrait marcher... Je fit de nouveau apparaître derrière elle cette fine couche d'eau ressemblant à un voile, puis derrière elle se trouvait la silhouette de son frère.. Je me demandais si par hasard... Ils pouvaient communiqué ainsi . Après tout, un don plus un autre peux donner naissance à des effets extraordinaire non ? La magie des choses peux fonctionner qui sait. Le reflet pas si exact tendais la main vers le miroirn comme s'il pouvait s'en extraire, puis ses lèvres bougeaient, laissant entrevoir ces mots...Car oui, je sais légèremnt lire sur les lèvres «  Victoria... ». Voilà ce qu'il disait...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Ancien Membre

Messages : 865
Date d'inscription : 25/02/2011

Qui êtes vous ?
Niveau: Niveau E
Pouvoirs/Armes de base:
Objets/Armes/Pouvoirs obtenus:

MessageSujet: Re: Dehors. Soleil devint Pluie. Conditions réunies. [PV Lelouch]    Jeu 22 Déc - 23:17

Ce n’est pas que Victoria ne voulait pas en parler. Peut-être que c’était douloureux de se rappeler de sa propre mort, mais comme elle était vivante, elle ne pouvait pas s’en plaindre. Alors, ce n’était qu’un mauvais souvenir, auquel on ne pouvait pas trop rire c’est vrai, mais un mauvais souvenir qui ne lui perçait pas le cœur et ne lui faisait même pas monter les larmes aux yeux. Un mauvais souvenir. Un petit mauvais souvenir. Qui les a séparé elle et Lucky et pour toujours. Lelouch ne sembla pas la prendre pour la folle, annonçant qu’elle restait son ami. Donc, elle en fut rassurer. Il annonça que lui-même était déjà mort une fois. Comme Victoria n’était pas super attentionnée et qu’en plus de ça elle ne se mêlait pas trop de ce qui la regardait pas, elle ne lui demanda rien, se contentant de l’écouter continuer de parler. Se taisant. Souriant. Un peu, parce qu’il le fallait, non ?

Ce n’était pas tellement un secret. Il pouvait en parler à qui voulait. Mais c’est juste que c’était compliqué. Long. Dur. Et peut-être un peu trop incroyable. Cette mauvaise fin qui aurait du se dérouler s’est transformée en semi happy end. Parler de son passé. Elle vient de le faire. Elle n’a rien d’autre à dire. Et Lucky, s’est sûrement pareil pour lui. Il a appris que sa sœur était vivante, et même si c’était séparé de lui, il a repris des couleurs, il a cessé de vouloir se tuer, il a revit. Revit parce que Victoria revivait. Parce qu’elle était encore là, quelque part. La jeune fille sentait que tout son corps se gelait sous la pluie, mais que son esprit restait brûlant grâce à elle. Elle aimait tant la pluie. Ca la calmait. Et surtout après ce qu’elle venait de dire, car elle devait l’avouer : Elle avait un petit pincement au cœur en y repensant. Elle ne devait pas y repenser. Mais sans oublier. Elle ne devait pas oublier.

Soudain, l’espèce de silhouette réapparu. Victoria se retrouva de nouveau face à Lucky. A son frère. Qui lui ressemblait comme deux gouttes d’eaux. Des yeux pareils. Des cheveux qui étaient bouclés de la même façon, enfin si on peut appeler ça bouclé. Ses yeux se perdèrent dans ceux de cette silhouette aqueuse, tout en se mêlant à ses souvenirs. Son cœur se serra. Son reflet dans le miroir se brisa. Elle se souvint de toutes les fois où elle se sentait seule. Où elle avait besoin de voir Lucky. Ou elle voulait le toucher, le sentir, savoir qu’il était là, quelque part. Mais c’était impossible. Ils étaient séparés pour toujours. Par une espèce de magie étrange, qui n’en était même pas une. Une malédiction, une seconde chance, un don de Dieu. Elle voulait le serrer dans ses bras. Dans ces moments là, quand elle avait vraiment envie d’enlacer son frère, Victoria s’enlaçait elle-même, se disant que c’était pareil.

Le reflet parlait. Le reflet tendait sa main.
Mais le reflet était un reflet. Il n’était pas vrai. Ce n’était que de la magie. De l’eau. C’était un faux. A Fake.
La victoire n’avait pas de chance. La chance avait perdu son combat.
La victoire ne vient pas sans la chance. La chance vient avec la victoire.
Mais ce qu’il y avait en face d’elle, ce n’était pas la chance. Ce n’était pas Lucky. C’était de la magie. De la magie. De la magie. Ce mot se répétait en elle. Et ses larmes montaient enfin. Elle voulait tendre aussi sa main. Elle voulait tant le serrer dans ses bras. Son petit frère, son jumeau, sa moitié, son alter ego. Sa vie.

Ensembles, ils faisaient tout. Ils allaient partout. Ils se connaissaient par cœur. Ils savaient toujours ce que l’autre voulait. Ils n’avaient pas besoin de se parler. Ce reflet ne parlait pas. Ce reflet bougeait les lèvres. Ce reflet n’était pas Lucky. Une larme tomba. Elle ne voulait pas. Elle voulait que ce reflet s’en aille. Qu’il disparaisse. Il n’était pas Lucky. Il n’était que Lucky. Alors Victoria se mit à crier :

- Disparaît ! DISPARAIT ! TU N’ES PAS MON FRERE !

Son frère était en elle. Etait elle. Son frère était Victoria. Sa sœur était Lucky. Deux morceaux rassemblés en un seul. Elle s’énervait. Elle pleurait. Elle fermait les yeux.

- Il n’est pas mon frère. Il n’est qu’un reflet. Que de l’eau. Mon frère est…Mon frère est…Quelque chose d’autre. Mon frère est là. Toujours. Toujours là ! Alors arrête. S’il te plait.

Elle tentait de se reprendre. Elle souffla. Ca allait. Ca allait. Ce n’est pas comme s’il n’était plus là. Mais ce reflet n’était qu’une pâle copie de lui. Alors qu’il disparaisse, et tant mieux. Elle n’avait pas besoin d’un reflet fait d’eau.
Elle voulait Lucky. Mais elle ne l’aurais pas. Alors, elle s’efforçait d’oublier son souhait. Elle s’efforçait d’arrêter d’y penser. Donc elle souffla. Elle souffla si fort, pour se calmer. Et tenta de sourire, puis rouvrit les yeux.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Elève de Seconde B
Elève de Seconde B

Messages : 82
Date d'inscription : 03/10/2011

MessageSujet: Re: Dehors. Soleil devint Pluie. Conditions réunies. [PV Lelouch]    Lun 26 Déc - 1:27

Faire plaisir. Voilà ce qui m'animais. Je ne désirais que faire plaisir aux gens. Repensée la bonne humeur, la joie, alors dès que je le peux, je rend des services. Ne voulant que ça. Voir ces sourires. Cette chaleur humaine. Celle qui m'a toujours manqué. Après tout, être abandonné n'est pas chose facile. Jamais je n'avais eu ces sourires que vont font les parents, jamais je n'ai ou serrer les bras de ma mère et lui dire je t'aime. Je n'avais dit qua ma grand mère mais elle ne m'avait pas tout dit... 

Alors une fois de plus, je voulais son sourire. Victoria qui semblait si heureuse. Mais au fond si triste, comme moi, elle voulait pleurer en pendant a ca. Son frère était tout pour elle et je comprenais ça. Sans
Rien dire je lui donnais droit a de l'espoir, une simple copie de lui, un reflet, mais alors, je vis son visage se déformer par la tristesse, ses bras sentourent sur l'autre, ses larmes montent doucement. Puis elle cria de disparaitre. 

Je fut disparaitre cela puis la vis tenter de se calmer. Je m'approche donc pour a la fin, alors quelle était quasiment calme, je l'enlaça dans les bras. Je lui susurrais doucement,

" Désolé... Je suis désolé de t'avoir fait souffrir...Je..je ne voulais pas... Je t'aime tu sais... Tu es une amie... Et je suis désolé de fait ca... Je voulais juste voir ton sourire.... "

Je me sentais mal sur le coup tremblant doucement. Après tout cela était la pire des choses. Me pardonnera t elle ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Ancien Membre

Messages : 865
Date d'inscription : 25/02/2011

Qui êtes vous ?
Niveau: Niveau E
Pouvoirs/Armes de base:
Objets/Armes/Pouvoirs obtenus:

MessageSujet: Re: Dehors. Soleil devint Pluie. Conditions réunies. [PV Lelouch]    Ven 30 Déc - 0:49

L’illusion disparu. Ce qui n’était pas Lucky fini par s’évaporer. Le cœur de Victoria qui battait très fort en cet instant, ce calma doucement, et elle en fut des plus rassuré. Il n’était plus là. Qu’importe. Il était encore là tout de même. Mais elle n’avait pas besoin d’un faux Lucky.
Et Lelouch alla l’enlacer. Cela la surpris, elle ne s’y attendait pas, elle se demandait pourquoi il faisait ça, mais sur le coup, se laissa faire, en même temps qu’elle laissa son cœur respirer, qu’elle laissa son cœur vivre, qu’elle se sentit joyeuse, un peu plus. Un peu mieux. Elle allait mieux. Oui.
Et Victoria écouta les mots de Lelouch, en se laissant bercer par ceux-ci. Il s’excusait. Il disait qu’elle était son amie. Et qu’il voulait la faire sourire.

Elle se doutait qu’il n’avait pas fait ça pour que son cœur se déchire en deux, pour qu’elle pleure, pour qu’elle se sente plus mal que tout. Elle se doutait qu’il avait fait ça dans l’espoir qu’elle puisse revoir son frère. Elle fit un mince sourire. Ce n’était pas de la faute de Lelouch, elle le savait, et elle n’allait pas lui crier dessus parce qu’elle avait eut mal au cœur. Elle lui pardonnait. Il avait cru bien faire, mais il avait fait très mal, tant pis c’était oublié. Elle avait oublié. Lucky aussi aurait oublié. Lucky aurait pardonné. Ils étaient pareils.

- Je comprends.

Elle se retira. Elle eut un sourire amusé en pensant à son jumeau qui n’aimait pas qu’on l’enlace, qui n’aimait pas vraiment les contacts physiques, et poursuivit dans ses paroles :

- Je te pardonne. Tu sauras à présent, que pour me faire sourire en ce qui concerne Lucky, est une véritable image de lui. Le vrai lui. Et je doute fort qu’un jour je le vois en face de moi de nouveau. Mais je garde espoir.

Elle gardait espoir. Ses parents également, ils avaient cherché un magicien capable de régler le problème. Avaient cherché qu’est ce qui avait bien pu les séparer et les réunir de cette façon, mais ils n’ont rien trouvés. Peut-être qu’une étoile filante est passé à cet instant, où Lucky voulait tant revoir sa sœur, et que son vœu à été exaucé. L’étoile n’étant pas assez forte elle a dû remplir le vœu mais qu’à moitié. C’était des folies, mais qu’importe, c’était amusant et beau à penser.

- Je vais mieux. J’allais déjà mieux à l’instant où tu l’as fait disparaître. Ce faux Lucky.

La pluie cessa de tomber. Ce n’était qu’une faible averse, mais finalement, elle avait réussi à faire apparaître Victoria. D’ailleurs la jeune fille se demandait quel sera l’élément déclencheur de l’apparition de Lucky.

- Ah…On dirait que la pluie s’arrête.

Dommage.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Elève de Seconde B
Elève de Seconde B

Messages : 82
Date d'inscription : 03/10/2011

MessageSujet: Re: Dehors. Soleil devint Pluie. Conditions réunies. [PV Lelouch]    Ven 30 Déc - 19:44

Désolé, voilà ce que j'étais. Au fond je ne désire que le bien autour de moi, voulant enterrer mon malheur dans le bonheur des autres. Le sourire des autres cachant ma grimace. Oui j'ai souffert de mon abandon, je le cache, mais c'est ainsi. J'avais donc fait cela, créer un miroir montrant son frère, juste parce que j'avais deviné qu'elle voulait le revoir, mais j'avais oublié les émotions liées à cela. La faisant souffrir accidentellement. Je ne voulais pas cela, car au fond c'est une amie. Même si d côté, j'avoue qu'elle est importante à mes yeux. Sans aller dire jusqu'à ressentir un sentiment d'amour, après tout, cela serait assez compliqué, à moins de … Devenir bi ? Non non non... Oublions ce genre de pensée et revenons à l'instant présent.
Je voyais alors ce rêve... Celui qu'elle souhaitait. Revoir son frère. Une image mélancolique et belle à regarder, bien qu'en réalité, tout ceci soit triste. Une envie insaisissable, une rêve, une étoile impossible à toucher. J'avais de la peine pour elle, pourtant, comme elle, j'avais un espoir. Celle-ci me rassurant quelque peu en me disant qu'elle me pardonnait, je la regarda puis lui murmura.

«  Je te promet qu'un jour... Vous pourrez... Vous serrer dans vos bras... Vous serrez tout deux réunis... »


Une larme naissait sur ma joue... Moi ? Pleurer pour une autre ? Pleurer pour une histoire malheureuse qui n'est pas la mienne ? Une compassion trop forte ? Je ne me comprenais plus sur ce coup. C'est alors que sa dernière phrase me fit revenir sur terre, la pluie. En effet, elle se stoppait, est-ce que cela voulait dire que après cela, ils re échangerons de physique ? Victoire deviendra chance, alors qu'il y a environ une demi heure de ça chance était devenue victoire ?
Étrangement, je voulais que cette personne devant moi, cette amie, reste devant moi encore un peu. Je voulais lui parler et de nouveau parler. Après tout, est-ce qu'un lien d'amitié s'était formé là ? Après tout, elle n'a plus son secret à garder pour moi. Puisque je sais tout... Je ne savais pas quoi penser espérant qu'elle reste elle même encore un peu. Baissant le regard je lui dit doucement.

«  Tu sais... J'ai beau avoir l'air normal... Je pense que tu n'as jamais entendu mon histoire... S..Si tu veux je t'en ferais part, après tout... Là, je te connais plus que tu me connais. Un équilibre serait juste non ? Quoi qu'après... Je t'avoue que ce n'est pas rose, or je ne voudrais pas briser cet instant calme... Fait moi juste signe, toi ou... Lucky... »

Je sourit doucement me posant pleins de questions à son sujet. Est-ce que en redevenant lucky, elle perdait la mémoire ? Ou est-ce que l'autre savait tout ce qui c'était passé ? Comme si elle avait deux facettes en elle, mais que les deux sont l'une dans l'autre au même moment ? Ou est-ce un corps, un esprit dehors, l'autre enfermé, les deux contraints d'échanger leurs places ? Je ne savais pas, mais je ne désirais qu'une chose... Que sa malédiction s'achève et qu'un jour... Chance voit Victoire et Victoire voit chance... En même temps.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Ancien Membre

Messages : 865
Date d'inscription : 25/02/2011

Qui êtes vous ?
Niveau: Niveau E
Pouvoirs/Armes de base:
Objets/Armes/Pouvoirs obtenus:

MessageSujet: Re: Dehors. Soleil devint Pluie. Conditions réunies. [PV Lelouch]    Dim 1 Jan - 1:46

Il lui promettait. Il lui promettait qu’un jour les deux jumeaux seraient ensembles. C’était une belle promesse, une très belle, mais elle était tout simplement irréalisable. Ils avaient cherchés, longtemps, trop longtemps, quatre ans, le moyen de pouvoir se retrouver. Mais ils n’avaient rien trouver. Tout Londres, tout l’Angleterre n’avaient rien pu faire pour eux. Mais même avec cela Lucky et Victoria ne perdaient pas espoir. Alors que Lelouch promettait ça, cela la faisait sourire. Cela lui redonnait courage. Elle n’était pas seule. Non pardon, ils n’étaient plus seuls, ils avaient un allié, quelqu’un qui acceptait de les aider. Ils y arriveraient. Oui. Peut-être un jour. Un jour, ils seront ensembles de nouveau. Victoria pourra se moquer gentiment et provoquer son jumeau. Lucky pourra calmer les crises de folie et de curiosité de sa sœur. La chance et la victoire de nouveau réunis pour triompher. Pour gagner. Ils allaient si bien ensembles.

Et voilà que Lelouch annonça qu’il avait beau avoir l’air normal,…Bref, il annonçait en clair que lui aussi, son histoire était triste. Ou en tout cas, pas si joyeuse que ça, ou en tout cas aussi spéciale que Victoria. Bref, en clair, Lelouch proposait de lui en faire part. Victoria voulait savoir, parce que Victoria restait curieuse, mais la jeune fille ne voulait pas non plus se mêler des affaires de son ami, surtout si ça ne la regardait pas à ce point. Mais comme il lui proposait, le principal défaut de la fille aux cheveux verts la titillait. Après tout, ils seraient quittes. Il saurait son passé, elle saurait le sien. Comme il disait. Lelouch avouait que ce n’était pas rose. Et bien, elle non plus ce n’était pas rose, ils seraient vraiment quitte. Mais il ne voulait pas briser cet instant de calme. Alors, Victoria, intelligente qu’elle était, annonça doucement :

- Je ne veux pas que tu te fasses du mal en racontant ton passé pour moi. Je suis très curieuse de savoir ce qu’il t’est arrivé, mais si cela briserait ton cœur ou te rappelerais vraiment des mauvaises choses, je refuse que tu me le dise.

Elle savait que son frère aurait pensé pareil qu’elle. Sur ce point ils étaient égaux. Ils étaient justes. Ils ne voulaient pas que les gens souffrent, et en plus ils étaient conscienceux. En clair, ils n’aimaient pas non plus quand les gens étaient énervés. Avec eux, avec Lucky et Victoria, les gens doivent être happy tout le temps. Heureux constamment. C’est tellement bien de sourire et de profiter de la vie. De profiter de cette vie qu’elle a encore. Que la jeune fille peut encore vivre. Elle lui offrait un sourire gentil. Il faisait comme il voulait, mais elle ne souhaitait pas le forcer.

Elle regarda le soleil. Oh, pourquoi est-ce que la pluie était reparti ? Elle qui l’aimait tant. Tant pis. Elle la reverrait peut-être.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Elève de Seconde B
Elève de Seconde B

Messages : 82
Date d'inscription : 03/10/2011

MessageSujet: Re: Dehors. Soleil devint Pluie. Conditions réunies. [PV Lelouch]    Dim 1 Jan - 3:43

Le passé, le présent, le futur, tout cela forme un tout. Le futur est une question, chose que l'on se pose sans arrêt. Quel sera l'avenir de ci ou l'avenir de ça ? Est-ce que je serais heureux demain ? Untel le sera ? Ou bien peut-être se passera-t-il cela ? Tant de questions qui se posent rien qu'à l'évocation de ce mot. S'en est presque effrayant. Heureusement il représente une faible partie de ce qu'on consacre de nos pensées...Le présent lui commence déjà à être plus noir que le futur. Le futur lui est une incertitude, tandis que le présent est le moment où arrive les choses, ce moment où l'on ne peux pas reculer ou avancer pour passer l'instant... De là nait le futur d'ailleurs... Quand au passé, des trois, c'est sûrement le plus noir des choses pour nous. En effet, le passé est l'archive de notre personne, on y stock ses joies mais surtout ses peines. On dit d'ailleurs vivre dans le passé, cela signifie que qu'on n'arrive pas à se détacher de cette donnée qui n'est plus, mais qui reste dans l'esprit. Bien des malheurs sont gardés dans ce petit tiroir de la mémoire mais qui garde tant...
Dans mon cas, je renfermais un lourd secret. Une chose dont je ne suis pas honteux, certes, mais je n'aime pas l'avouer. Être orphelin n'est pas chose facile. Je ne voulais pas au final dire ça, car au fond, ça me rappel à quel point je suis seul, cela était sans compter ma rencontre avec Prue puis Lucky alias Victoria il y a longtemps. Je soupirais voulant oublier cela, la demoiselle aux cheveux émeraudes me disant pour me rassurer.

- Je ne veux pas que tu te fasses du mal en racontant ton passé pour moi. Je suis très curieuse de savoir ce qu’il t’est arrivé, mais si cela briserait ton cœur ou te rappelerais vraiment des mauvaises choses, je refuse que tu me le dise.

Je la regarda pour lui donner droit aussi à un de MES sourires. Un sourire sincère, venant du coeur, réchauffant n'importe lequel. Je ne disais rien pendant un moment, pour alors lui dire.

«  Je te le dirais mais une autre fois... Non ça ne me briserais pas le coeur, mais ça me le meurtrira... Mais à la longue, je vis avec cette souffrance, donc ne t'en fait pas, si un jour tu vois une de mes larmes quand je te parlerais de ça.. Essuie là et oublie là... C'est tout ce que je te demande. Je ne veux pas que quelqu'un voit mes larmes.. Seul la personne qui peux voir ça n'est pas là...  »

Je respira longuement pour la fixer dans ses yeux, puis je me souvins d'un truc... Alors je m'exclama doucement.

«  Je pense à un truc... A la biblio, qui nous dit qu'il n'y a pas un livre sur des reliques ou autre ? Une d'elles seraient peut être capable de réaliser le soit disant impossible ? »

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Ancien Membre

Messages : 865
Date d'inscription : 25/02/2011

Qui êtes vous ?
Niveau: Niveau E
Pouvoirs/Armes de base:
Objets/Armes/Pouvoirs obtenus:

MessageSujet: Re: Dehors. Soleil devint Pluie. Conditions réunies. [PV Lelouch]    Dim 1 Jan - 13:07

Il lui dirais la prochaine fois. Mais elle refusait qu’il lui dise si cela lui faisait mal. Elle ne voulais pas que par sa faute quelqu’un souffre, c’était comme ça. Peut-être qu’elle était terriblement moqueuse alors que dans un sens elle pouvait faire souffrir les gens de cette façon, mais si c’était le cas elle s’assurait toujours pour se faire pardonner. Il lui parla d’essuyer sa larme, mais elle se refusait de voir une seul larme tomber chez son ami, c’était un refus catégorique, point final. Lelouch parla d’une personne, mais Victoria endormi sa curiosité pour ne rien savoir, elle refusait de savoir, point final. Mais s’il souhaitait vraiment lui dire, alors elle ne l’arrêterait pas. Et puis, soudain, alors qu’il la fixait, et qu’elle le regardait de ses yeux verts, Lelouch se mit à parler de la bibliothèque, un lieu ma foi trop calme pour la jeune fille, mais qu’elle appréciait quand même – elle et Lucky aimaient beaucoup les livres -, et de livre sur des reliques, et de certaines pouvant exaucer les vœux impossibles.

Victoria se demandait si ce genre de relique était véritablement trouvable, mais elle voulait vraiment savoir, après tout comme je l’ai déjà dit elle était de nature très curieuse, de plus, elle s’accrochait à n’importe quel espoir pouvant faire revenir Lucky à ses côtés, et pour le jeune garçon c’était la même chose. Dès que l’un des deux entendait un sous-entendu à une solution pour réaliser leur vœu le plus cher, ils sautaient dessus. Ce pourquoi ils avaient déjà rencontré une sorcière qui demandait une compensation trop forte, un type cinglé qui parlait de pantins, et ils avaient trouvés un certains nombres d’objets censés exaucer les vœux, comme une lampe bizarre. Bref, comme vous pouvez le voir, ils avaient cherchés les deux un certain paquet de solutions. Mais s’il y avait aussi des solutions ici, alors Victoria voulait bien chercher.

- Ah mais oui !

Elle lui prit donc soudainement la main. Pour elle, c’était juste un geste d’ami, et puis elle était quelqu’un qui aimait beaucoup le contact, et elle commença à avancer joyeusement à la bibliothèque, en imaginant tous les rayons qu’il pouvait y avoir, et ceux qui seraient le mieux. Elle se demandait si elle pourrait faire ce qu’elle faisait assez souvent quand elle était dans son monde, c'est-à-dire d’aligner pleins de livres en face d’elle pour les lire, mais se dit que c’était peut-être interdit, et que c’était bien dommage

- Allons y !

Mais oui Victoria vas y, mais je te trouve un peu trop pressé tu sais ? Enfin, personne ne m’écoute jamais, alors laissons là allez gaiement à la bibliothèque trouver une solution à tous ses problèmes…Enfin il n’y a qu’un seul problème quand on y pense.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Elève de Seconde B
Elève de Seconde B

Messages : 82
Date d'inscription : 03/10/2011

MessageSujet: Re: Dehors. Soleil devint Pluie. Conditions réunies. [PV Lelouch]    Mer 4 Jan - 18:05

L'espoir, voilà que j'avais dit ce qu'il fallait que je dise. Je voulais lui donner un espoir de revoir son grand frère ou petit j'avais jamais su, mais voilà, après cet instant un peu émotionnel; nous nous mettions à jour... Je voulais la rendre heureuse, voulant la faire sourire. Une maie chère à mes yeux, mais à quel point ? Je ne disais rien quand soudain elle s'exclama puis me pris la main. Oui oui, un contact assez direct, puis elle me pris pour aller à la bibliothèque. Je sentais la paume de sa main réchauffer ma main à moi. Drôle de sensation je dois dire, mais pas désagréable... J'avais un vague souvenir de ce genre de ressentiment, mais je ne voulais pas trop le croire, alors je me contenta de me laisser trainer doucement jusqu'à ce lieu. Je souriais niaisement puis entra dans la bibliothèque doucement puis lui laissa aller où elle voulait. Ce lieu immense regroupait des livres plus que spéciaux... Je lui avais dit de partir de son côté puis dans quinze minute on se retrouvais à l'entrée pour partager nos trouvailles. Alors voilà qu'on se séparais.
Je bouquinais des livres plus gros que moi limite ayant pris pleins de livres sur le sujet de reliques, magies ancestrales et histoires de sunpurple... Mais rien n'y fait, le temps passait et rien ne se trouvait... Jusqu'à ces mots écrit sur une page.

«  A la rencontre de l'âme et de l'art, le fond se fait. Dans les ténèbres, la lumière nait et là se fait le tableau. Le danger est constant, mais le beauté éternelle. Seul les âmes pure peuvent entrer, seule les âmes tourmenté y rester prisonnier... Au fond du noir se trouve l'objet du rêve capable de réaliser des miracles. »

Cette phrase plus qu'étrange me faisait un peu d'effet sur le coup. Surtout les mots objet du rêve et réaliser des miracles. Je voulais la faire rêver et moi aussi alors je me rendis à l'entrée pensant à cet endroit... Je ne voyais pas quarante mille descriptions, mais si on y allait on risquais gros.. Une zone interdite nommé la crevasse des artistes. Un lieu dangereux, ce qui expliquaient bon nombre de phrases, je soupirais pour alors attendre puis la voir venir avant de lui montrer le livre en détail puis lui annoncer hésitant.

«  Hum... Voilà.. ça reste entre nous mais... T...Tu veux aller voir ou pas ? Je te cache pas que faire une petite expédition c'est risqué, puis si on nous chope en train de fuguer.. Mais bon je veux t'aider et hors de question de rien faire, si tu y va... Je te suis...Pas question de te laisser seul car après je... Enfin on est ami ... »

Je lui souriais attendant sa réponse.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Ancien Membre

Messages : 865
Date d'inscription : 25/02/2011

Qui êtes vous ?
Niveau: Niveau E
Pouvoirs/Armes de base:
Objets/Armes/Pouvoirs obtenus:

MessageSujet: Re: Dehors. Soleil devint Pluie. Conditions réunies. [PV Lelouch]    Jeu 5 Jan - 11:52

Victoria était dans la bibliothèque, à regarder tous les livres possibles et inimaginables. Mais elle ne les prenait pas, elle regardait leur tranche, attendant de trouver le titre miracle. Les mots défilaient devant elle, qui avait sa tente penché sur la gauche pour pouvoir lire correctement les noms et les titres de tous ces bouquins en face d'elle. Elle ignorait ce que faisait Lelouch de son côté, elle était bien trop plongé dans la concentration de ce qu'elle faisait, en espérant trouver le titre qui la sauverait. Elle en trouva un, qui parlait d'exaucer les voeux, mais c'était un roman, et quand elle s'en rendit compte elle se dépêcha de partir de ce rayon. Puis elle recommenca son petit manège. Elle se souvint que Lucky était plus doué qu'elle pour retrouver les livres qu'il désirait, et cela la fit sourire en y repensant. C'était elle la grande soeur mais c'était bel et bien lui le plus intelligent. Elle continuait ce qu'elle faisait jusqu'à se demander si son ami avait découvert quelque chose, ce pourquoi elle se dirigea vers l'endroit où elle lui semblait qu'il se trouvait, elle le vit, avec un livre géant dans les mains, le genre de bouquin que la jeune fille n'aimait pas trop lire - trop de pages, trop lourd, et impossible à lire -.

Puis elle lu la phrase. La relu. Encore, parce que c'était dur à comprendre, et elle tilta. Si cette légende disait vrai, alors, elle ne pouvait pas y aller, son âme n'était certainement pas pure. Peut-être que Lucky aurait pu, même s'il s'en voulait à vie pour ce qu'il avait fait, ce qui faisait de lui, une personne presque tourmentée. Lelouch lui demanda si elle désirait y aller, même si c'était interdit. Mais Victoria était le genre de personne qui adorait braver les réglements, qui aimait plus que tout faire des bêtises, ignorer les réglements, et affronter le danger. Il voulait venir avec elle, ce qui ne la dérangea pas, et elle annonça dans un sourire, avec presque des étoiles dans les yeux :

- Allons y ! Ca à l'air super génial ! On va bien s'amuser ! En plus ça fait de l'aventure !

Et surtout, s'ils découvraient le moyen d'exaucer le voeu commun de Lucky et Victoria, alors cela rendrait la jeune fille, la personne la plus heureuse du monde. Elle voulait partir tout de suite, et appela son gps intérieur pour lui rappeler où était la crevasse des artistes, manque de chance, elle ne s'en souvenait pas. Il fallait dire que c'était un lieu interdit, c'était sûrement pour ça qu'elle ne savait pas où c'était. Ce qui ne l'empêcha pas de se lever, et de prendre de nouveau la main de Lelouch avant de se mettre en route. Ah, vraiment, la jeune fille ne savais que foncer tête baissée...

[Je te laisse commencer le sujet de la suite ~]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: Dehors. Soleil devint Pluie. Conditions réunies. [PV Lelouch]    

Revenir en haut Aller en bas
 

Dehors. Soleil devint Pluie. Conditions réunies. [PV Lelouch]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Les opérations de l’Onu à Cité Soleil qualifiées de génocide
» [FB] La pluie et le soleil n'y changeront rien [PV : Klara]
» Rain Team / Equipe Pluie
» Le tonnerre gronde, la pluie tombe, j'en suis heureuse....[Légende Japonnais]
» Manifestation pour la paix a Cite-Soleil

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
L'Académie SunPurple :: SunPurple :: L'Etablissement-